10 août 2007

Historique des acquis féminins

Historique des acquis féminins

    •    L'éducation des femmes, une nette évolution en deux siècles
    •    Les changements dans la vie sociale des femmes
    •    L'évolution du travail des femmes
    •    Le rôle des femmes au sein de la famille
    •    Les femmes et la politique

Naissance du féminisme en France
- 1789 : Naissance du féminisme sous forme active mais désordonnée. Condorcet (1er féministe, réclame des droits civiques et politiques pour les femmes).
- 1791 : En France, Olympe de Gouges rédige la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne pour revendiquer des droits semblables à ceux qui sont inscrits dans la déclaration des droits de l'homme et du citoyen. Olympe de Gouges est guillotinée le 3 novembre 1793 pour ses écrits en faveur de Louis XVI et pour avoir oublié les vertus propres à son sexe, c’est-à-dire d’avoir quitter sa famille pour se mêler des affaires du gouvernement.
- 1804 : Code Civil de Napoléon, les femmes sont classées dans la même catégorie que les criminels, les malades mentaux et les enfants.

L'éducation des femmes, une nette évolution en deux siècles
L'évolution positive
- 1836 : Création de l'enseignement primaire, public, pour les filles.
- 1861 : 1ère bachelière. Julie Daubié.
- 1867 : Loi Duruy, création des cours secondaires féminins publics.
- 1868 : Les jeunes filles peuvent étudier la médecine.
- 1871 : Les jeunes filles peuvent étudier les lettres. 1ère licenciée ès lettres : Julie Daubié, institutrice de 37 ans.
- 1884 : Les jeunes filles peuvent étudier le droit.
- 1897 : 1ère docteur en droit, Jeanne Chauvin.
- 1900 : 1ère avocate, Jeanne Chauvin.
- 1919 : Création du baccalauréat féminin.
- 1924 : Unification des programmes des baccalauréats féminins et masculins.
- 1938 :
    •    Les femmes peuvent s'inscrire à l'Université sans l'autorisation de leur mari.
    •    Suppression de l'incapacité civile des femmes.
- 1959 : Mise en place progressive de la mixité dans l'enseignement secondaire.
- 1971 : Le nombre des étudiantes égale celui des étudiants.
- 1975 : Loi du 11 juillet relative à l'éducation instaurant l'obligation de mixité dans les établissements d'enseignement primaire et secondaire publics.

Les changements dans la vie sociale des femmes

- 1909 : le port du pantalon n'est plus un délit, si la femme tient par la main un guidon de bicyclette ou un cheval !
- 1938 : réforme du Code civil de 1804. Les femmes ne sont plus incapables juridiquement.
- 1965 : création du Comité d’études et de liaison des problèmes du travail féminin.
- 1973 :
    •    Les femmes peuvent faire carrière dans l'armée.
    •    Fondation du MLAC (Mouvement de Libération de l'Avortement et de la Contraception).
- 1975 :
    •    Pour la première fois, des prostituées manifestent et occupent une église de Lyon.
    •    Fondation de SOS-Femmes Alternative, pour lutter contre les violences masculines dans la famille.
- 1977 : création du collectif "Femmes contre le viol".
- 1980 : la loi considère désormais le viol comme un crime.

L'évolution du travail des femmes
Les interdictions
- 1874 : interdiction du travail des femmes dans les mines et dans les carrières.
- 1892 : interdiction du travail de nuit des femmes.
- 1931 : certains concours dans les ministères sont fermés aux femmes.
- 1932 : début d'une campagne contre le travail féminin.
- 1934 : attaques du ministre du travail contre le travail des femmes mariées.
- 1938 : création d’une prime pour la femme au foyer.
- 1940 : limitation ou interdiction des emplois publics aux femmes mariées.
Les avancées
- 1907 : la loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire.
- 1909 : congé de maternité de 8 semaines, sans traitement.
- 1910 : congé de maternité de 2 mois, avec traitement pour les institutrices.
- 1913 : loi sur le repos des femmes pendant les 4 semaines qui suivaient un accouchement.
- 1917-18 : grèves de femmes et procès d'institutrices "défaitistes".
- 1920 : les femmes peuvent adhérer à un syndicat sans l’autorisation de leur mari.
- 1927 : un décret fixe l’égalité de traitement pour les professeurs.
- 1928 :
    •    Instauration de l’assurance maternité avec paiement de la moitié du salaire pendant les 12 semaines qui suivent l'accouchement.
    •    Congé de maternité de 2 mois à plein traitement étendu à toute la fonction publique.
- 1942 : les femmes mariées peuvent travailler, même si leurs maris travaillent, à condition de ne pas causer de licenciement.
- 1945 : la notion de "travail féminin" est supprimée, la législation française stipule que "à travail égal, salaire égal".
- 1946 : le travail des femmes dans les emplois publics n’est plus soumis à restrictions officiellement, mais la circulaire limitant l’accès des femmes à certaines fonctions "pour raison de service" ne sera abrogée qu’en 1975.
- 1965 : la réforme des régimes matrimoniaux permet aux femmes mariées d’exercer une activité professionnelle sans le consentement de leur mari et de percevoir l’allocation principale de chômage.
- 1970 : possibilité pour les femmes, de rattraper leur retard de formation.
- 1971 : le congé de maternité est indemnisé à 90 %. Les mères de famille ont accès aux stages rémunérés de l’Etat.
- 1972 : la loi "garantit" l’égalité de rémunération quel que soit le sexe.
- 1975 : loi interdisant toute distinction entre les sexes dans la fonction publique.
- 1982 : les femmes d’artisans ou de commerçants peuvent choisir entre 3 statuts : conjoint collaborateur, conjoint associé ou salarié.
- 1983 : loi Roudy sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes.
- 1984 : congé parental ouvert à chacun des parents salariés sans distinction de sexe.
- 1986 : une circulaire préconise l'emploi du féminin pour les noms de métiers.
- 1987 : assouplissement des restrictions de l’interdiction du travail de nuit des femmes et abolition de certaines dispositions particulières du travail des femmes.
- 1992 : loi sanctionnant l’abus d’autorité en matière sexuelle dans les relations de travail.
- 1994 : possibilité pour les conjoints collaborateurs, d’exercer une activité salariée concomitante à leur activité dans l’entreprise familiale, ce qui leur permet de constituer des droits propres complets, notamment en matière de retraite.
- 1998 : circulaire relative à la féminisation des noms de métiers, fonctions, grades ou titres.
- 2000 : loi sur la Parité
- 24 avril 2001 : loi sur l’égalité professionnelle qui vient renforcer les dispositifs de la loi Roudy, autorisation du travail de nuit pour les femmes dans l’industrie, parité en politique, etc. Loi Génisson.

Le rôle des femmes au sein de la famille
Les flops
- 1804 : le Code Civil consacre l’incapacité juridique des femmes mariées.
- 1810 : le Code Pénal qualifie l’adultère de la femme de délit, celui du mari n’est passible que d’une amende, si les faits ont eu lieu au domicile conjugal et de façon répétée.
- 1920 : la loi accroît la répression de l'avortement et interdit la propagande anticonceptionnelle.
- 1939 :
    •    Le code civil accroît la répression de l'avortement et crée une prime à la première naissance.
    •    Madeleine Pelletier, la première féministe ayant plaidé pour le droit à l'avortement, est arrêtée et meurt dans un asile 6 mois plus tard.
- 1942 : l'avortement, considéré comme crime contre l'Etat, est puni de mort.
Les tops
- 1884 : la loi Naquet rétablit le divorce.
- 1907 : la loi autorise les femmes mariées à disposer librement de leur salaire.
- 1938 : réforme des régimes matrimoniaux, suppression de l’incapacité juridique de la femme mariée, les femmes peuvent ouvrir un compte en banque, en théorie mais pas dans la pratique.
- 1965 : les régimes matrimoniaux sont réformés. La femme est associée à la gestion de la communauté. Le mari ne peut plus s'opposer à l'activité professionnelle de son épouse.
- 1967 : la loi Neuwirth autorise la contraception.
- 1970 : loi relative à l’autorité parentale conjointe. Le père n’est plus le chef de famille.
- 1973 : la mère peut, comme le père, transmettre sa nationalité à son enfant.
- 1975 :
    •    "Année de la femme" pour l'ONU.
    •    Loi sur le divorce, qui peut être prononcé par consentement mutuel ou pour rupture de vie commune.
- 1982 :
    •    Remboursement de l'IVG par la Sécurité sociale.
    •    Premier colloque d'études féministes à Toulouse.
- 1984 : congé parental ouvert à chacun des parents salariés sans distinction de sexe.
- 1985 : égalité des époux dans les régimes matrimoniaux et dans la gestion des biens de la famille et des enfants.
- 1989 : une campagne TV annonce que 2 millions d'hommes exercent des violences dans le cadre familial.
- 1993 : principe de l’exercice conjoint de l’autorité parentale à l’égard de tous les enfants (légitimes ou naturels) quelle que soit la situation des parents (mariés, concubins, divorcés, séparés).
- 1996 : loi relative à l’adoption.

Les femmes et la politique
- 1848 : le suffrage universel exclut les femmes.
- 1876 : Hubertine Auclert fonde le premier groupe de suffragettes. Elle est la première à se qualifier de "féministe".
- 1908 : Premières manifestations en faveur du droit de vote des femmes.
- 1914 : premières manifestations de rue des suffragettes.
- 1919 : la Chambre des députés accorde aux femmes tous les droits politiques, le Sénat s'y oppose.
- 1936 : Léon Blum nomme trois femmes au gouvernement. Les députés adoptent pour la 3ème fois le droit de vote des femmes. Le Sénat, à l'instigation d'Edouard Herriot, enterre à nouveau le projet.
- 1944 : l'ordonnance du 21 avril reconnaît le droit de vote et d'éligibilité des femmes : "les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes".
- 1945 : les femmes votent pour la première fois.
- 1946 : la Constitution de la IVè République reconnaît le principe d'égalité entre hommes et femmes.
- 1974 :
    •    Création du secrétariat d'Etat à la condition féminine, confié à Françoise Giroud.
    •    La loi Veil étend les conditions dérogatoires autorisant l'IVG.
- 1983 :
    •    La loi Roudy institue l'égalité professionnelle hommes-femmes. En moyenne les salaires féminins restent inférieurs de 30 % aux salaires masculins.
    •    Début d'une campagne féministe dénonçant les violences sexuelles par inceste.
- 1992 : le nouveau code pénal et le code du travail répriment le harcèlement sexuel.
- 1993 :
    •    Le 10 novembre, le quotidien "Le Monde" publie le Manifeste des 577 pour une démocratie paritaire.
    •    Début de la campagne pour une loi instaurant la parité hommes-femmes dans les assemblées élues. Avec 5,5 % de femmes parlementaires, la France occupe l'avant-dernier rang européen.
    •    Création du délit d'entrave à l'IVG.
- 1999 : la loi constitutionnelle sur l’égalité entre les femmes et les hommes consacre l’"égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives". Cette parité impose aux partis politiques la candidature de 50 % de femmes aux élections.
- 2000 : loi sur la mise en œuvre de la parité politique aux différents scrutins électoraux.

Sources :
    •    Quid 2000
    •    "Egalité des chances entre les femmes et les hommes", édition "Racine"

www.arborus.org

Posté par Babou1 à 22:56 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Historique des acquis féminins

    Mise à jour

    Bonjour,

    super ce récap avez- vous fait une mise à jour car depuis 2000 il doit y avoir quelques avancées?

    Merci

    Posté par VFA, 01 mars 2012 à 17:13 | | Répondre
  • bravo

    Je suis de tout coeur avec vous je suis en création d'un journal si vous êtes interessé je peux mettre un lien.
    Et encore bravo pour tou ce que vous faites.

    Posté par Rémi Bezot, 11 août 2007 à 10:36 | | Répondre
  • Merci Rémi pour ton soutien.

    Posté par Babou, 11 août 2007 à 10:47 | | Répondre
Nouveau commentaire